BONJOUR MADAME

BONJOUR MADAME

En début d’année, j’écrivais ce message à ‘Bonjour Madame’, une initiative qui me parlait comme jamais, portée par des dames que je ne connaissais pas. Mais… Il y avait ce ‘truc’… Vous savez ce sentiment de connaitre la personne depuis un moment, qu’elle vous comprend comme personne d’autre, qu’elle ne vous juge pas, qu’elle sait vous écouter et vous rassurer…. Le tout à travers Instagram ! Vous me suivez ? OK, on connait environ une personne sur 10 dans ce projet mais ça n’a aucune importance, on se sent en confiance.

Tour à tour intriguée, intéressée et ensuite complètement en accord avec les posts partagés sur la page Instagram ‘Bonjour Madame’, j’ai pris une place sans trop d’hésitation. Le message était clair et donnait envie.

Entraide, bienveillance, Sororité… C’est au détour d’une réunion d’équipe sur nos freins personnels et professionnels, et en ces termes, que j’entends pour la première fois parler de babeth,@notjustmom.
Intriguée, j’ai suivi de loin, sur les réseaux et… Charmée je fus ! ses mots sont justes, son discours percutant. Avec beaucoup d’authenticité, et de justesse. Elle ne triche pas, elle est vraie et elle partage avec le reste du monde sa vision et son appréhension de la vie de femme, de maman…

À l’annonce des 5 ans de Not Just Mom, j’ai hésité à m’inscrire (la distance, les grèves, le travail…) mais pas longtemps… quelle meilleure manière/occasion de consolider ses engagements de début d’année ? D’enfin rencontrer ‘en vrai’ celles qui sans le savoir me servent de ‘Mentor ‘ … Prendre ce qu’il faut de boost pour s’engager avec (davantage d’…) assurance dans cette nouvelle année. C’est très exactement ce qu’il me faut !
L’Energie qui émane de l’initiative ‘bonjour Madame’ est contagieuse. J’ai hâte d’y être, d’assister aux talk, d’apprendre des témoignages, échanger avec toutes (autant que possible bien entendu
😄). Oui j’ai hâte d’y être ! 😊

Ni une, ni deux, journée continue le vendredi, DY et moi on a bravé la grève et ses aléas, foncé à l’aéroport de Blagnac direction la capitale.

Bonjour Madame

Première personne rencontrée et premier signe du mood de la journée Kevin Occuli himself (un signe vous dis-je !), affairé à tout préparer avec son associée de Kinywa Paris. C’est qu’il a fait du chemin depuis à « Leriche de saveurs ». Petite fierté toulousaine et amicale, la journée s’annonçait belle.

Petit dej de champions, animation ‘Activilong’, l’ambiance croit avec l’arrivée des participantes. On reconnait des visages du web, les premiers échanges sont timides mais pas longtemps. Bien échauffées nous sommes pour une journée annoncée comme riche en rebondissements et émotions.

Girls & Talks

Stéphanie Guittonneau

Excellent choix d’ouverture des talk, elle a donné le « LA » à la journée.

Polyvalente, énergique, bienveillante avec juste ce qu’il faut d’audace pour insuffler aux autres confiance et dépassement de soi. Stéphanie nous a parlé de son parcours, de quelques écueils, et de ses réalisations personnelles et professionnelles (BRAVO Madame !).

Ce qu’on en a retenu ? Avoir la foi et la garder !


« Même si vous ne croyez pas en Dieu au moins croyez en vous… C’est le moins que vous puissiez faire » SG

Talk 1 : Se lancer dans l’entrepreneuriat : comment surpasser ses peurs

Grâce Bak – Serial Entrepreneure à l’initiative d’une structure qui œuvre pour la réinsertion sociale et professionnelle des femmes en revalorisant leur image (Beauté d’Esther), directrice associée d’une startup qui apporte du conseil dans le marketing digital (Congo Infinite), mais aussi directrice générale de la marque Eblack infinite …et prof …et maman … Cette grande dame charismatique (si,si… je vous assure qu’elle est grande !) allie avec beaucoup de bonne humeur et de résilience vie privée et vie professionnelle. Elle a le sens du travail bien fait et se donne totalement dans son engagement envers ses clients.   

Vanessa Camprasse – à la tête d’Exochic Paris, directrice artistique, Vanessa est très certainement la représentation exacte de la femme ‘indépendante’ et ‘affirmée’ qu’on se fait toute dans sa tête. Son franc-parler vient donner du piment à la douceur de ses propos, ses conseils sont pleins de sagesse et de clairvoyance. « La force de l‘expérience » plagier un célèbre slogan de campagne politique… Une vraie preuve de résilience. Elle a vécu 15 vies en une seule et ce n’est pas fini ! elle en parle avec beaucoup de recul et de sagesse, elle transmet ce que la vie lui a appris avec passion et bienveillance.

Noeline  – créatrice de la marque Manaka, et de la structure Noia (Grossiste textile made in France) maman de 4, elle aussi semble avoir trouvé le juste équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Elle parle de son parcours et d’entrepreneuriat en général avec passion, authenticité, mais surtout avec cette pointe de recul ‘évident’ qui nous donne tout de suite envie de se (re)mettre en scelle. Elle se dit timide mais nous n’en avons rien vu ! Une véritable inspiration cette dame !


mots clés : Carnet ; start-up ; charisme; confiance en soi

Se lancer est angoissant et sans aucun doute soulève mille questions, toutes aussi stressantes les unes que les autres.

Est-ce le bon moment ? Est-ce que ma vie d’aujourd’hui sera compatible avec une vie d’entrepreneure ? Est-ce que je peux me le permettre ? Est-ce que mon entourage va me comprendre ? Est-ce l’entrepreneuriat est fait pour moi ? Est-ce que ça serait raisonnable ? Est-ce que j’ai les outils pour me lancer ? Est-ce que je vais être capable ? Est-ce que je vais réussir ? Est-ce que mon projet tient la route ? …et en top 1 : Est-ce que je suis prête ? 

Toutes ces questions ont du sens et sont légitimes. Se lancer à son compte est une vraie aventure dont le teasing présente divers degrés de turbulences et dont la base line ressemble à « au bout du chemin, le bonheur »… Oui mais c’est qu’il faut d’abord le trouver et l’arpenter ce chemin.  


Fortes de leurs expériences riches en émotion et en rebondissements, les intervenantes du jour ont présenté leurs parcours en mettant en avant les craintes du démarrage, les éventuelles difficultés et obstacles. Elles ont surtout mis en exergue la manière dont elles ont surmonté tout cela. Des profils différents et donc des épreuves différentes, elles ont répondu à nos doutes et interrogations (on se sent moins seule quand une personne qui nous inspire évoque elle aussi ces questions… à haute voix), discours concret, anecdotes croustillantes, tout ce qu’il fallait pour nous booster davantage. Les nœuds au ventre mais avec la foi inébranlable en leurs capacités, elles ont osé et, depuis ne cessent d’avancer (une histoire de charisme on vous dit !!!)

Ce que nous en avons retenu ?

  • Ne jamais baisser les bras
  • Ne jamais douter de soi
  • S’écouter, s’interroger, rester en permanence en connexion avec nos émotions

 »On s’appuie sur les autres pour avancer mais on se construit seul. Sinon ça ne fonctionne pas  » Noeline _ manaka ,

Cette assertion de Noeline nous a profondément touché. On est souvent très entourés, souvent même très soutenus dans la réalisation de nos projets, mais nous sommes seuls à prendre et vivre les décisions et actions qui nous mèneront à les développer.  


 »Évitez de rêver petit… C’est important… Tout est lié à l’Energie que vous mettrez à le réaliser, à le mettre sur pied. Il faut se donner la chance d’aller là où on veut...  »

Il y a une part de risque en toute chose, entrepreneuriat, association, vie Perso ou vie pro, dans tous les cas vous devrez prendre des risques. Sentez, jaugez, estimez autant que possible jusqu’où vous pouvez aller et passez à l’action. Au-delà de vos aptitudes et compétences, prêtez attention à ce et ceux qui vous entourent. L’opportunité à autant de valeur que l’or ou l’argent… Sachez la repérer et la saisir.

Tout le monde ne peut pas être entrepreneur mais tout le monde peut aspirer à une indépendance financière. Une fois qu’on a compris ça, il est nécessaire de faire un bilan de sa situation personnelle et professionnelle pour prendre la décision qui vous convient (en effet ce n’est pas pareil si on est seul ou en couple avec ou sans enfants…). Il convient de se challenger pour comprendre ce qui nous freine ; de s’inspirer de de ceux qui nous semble réussir dans le domaine visé ; mais surtout apprendre à s’écouter, à se faire confiance et à suivre son instinct.

Quand ça ne va pas, buvez de l’eau et faites du sport (ou méditez pour réguler vous pensées). Ça peut aider !

A SUIVRE …

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.