MOIS DE LA FEMME : Kevin OCULI

MOIS DE LA FEMME : Kevin OCULI

Kevin Oculi c’est le poulain dont on apprécie chaque pas, le dernier de la fratrie qu’on soutien dans son ascension professionnelle, le frangin dont on admire la témérité et la persévérance. Kevin est l’une des pépites rencontrées dans le restaurant du Chef Leriche à Toulouse. Toulouse, Monaco, Paris, les déplacements ne le freinent pas, surtout lorsqu’ils lui permettent d’affiner son art. Actuellement second de cuisine dans la ville rose, il explore davantage son art dans le super cadre qu’offre le Restaurant Ernest le Bitrot du Golf , non loin de notre célèbre Stade de Rugby Ernest Wallon, pour notre plus grand bonheur. Nous l’avions déjà retrouvé en début d’année lors de l’évènement parisien Bonjour Madame, où son associée et lui ont enchanté les papilles des participants au déjeuner. Nul doute que nous entendrons davantage parler de lui dans les années (mois ?) à venir. En attendant de partager ces instants, nous vous proposons de mieux connaitre un des jeunes talents de la ville rose.

Bonjour Kévin, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs ?

Kevin Oculi, j’ai 21 ans, jeune cuisinier basé sur Toulouse, actuellement second de cuisine au Restaurant Ernest le bistrot du Golf à Toulouse. Mes parents sont originaires de la guadeloupe.

Depuis combien de temps exercez-vous votre métier ?

J’excerce mon metier depuis peu depuis 2012, j’ai commencé la cuisine dans le milieu professionnel. Sinon depuis tout petit je cuisine.

Quelles sont les difficultés quand on démarre une telle activité ? ** Et après quelques années ? *** Selon sont-ells variables en fonction du sexe H/F ?

Je dirai les grandes difficultés dans ce secteur et d’arriver à avoir une vie épanoui socialement, ainsi qu’être productif et engagé dans son travail. Dans la restauration on ne compte pas vraiment ses heures, c’est pour cela qu’il faut être passionné, sans quoi cela peut devenir vite pesant.

Quels sont à votre avis les avantages de votre métier ?

Pouvoir à travers des aliments, des saveurs, des textures transmettre une émotion, un souvenir à nos clients. Mais aussi la cuisine réunis les gens. Dans toutes les civilisation la plupart des grands évènements sont associés a un plat ou un repas. La cuisine rassemble. Elle permet aussi de voyager peut importe où l’on se trouve. Il y aura toujours du travail dans ce secteur. Ce n’est pas un metier lassant car en perpetuelle évolution.

Parlons de charge mentale _ Il s’agit du fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement._ Vous sentez-vous concernée ?

Je me sens un peu concerné dans le sens où cela m’arrive de penser à deux choses opposés physiquement. Être présent au travail et efficace, tout en pensant à comment passer des moment de qualités avec mes proches ou tout simplement au fait d’organiser ma vie. Pour ma part l’organisation et le lacher prise m’ont beaucoup aider. Me faire des plannings à la journée, à la semaine, au mois m’aide à y voir plus clair. Le fait d’être proactif aussi. Me concentrer que sur ce que je peux gérer moi-même par mes forces. Pour le reste je compte sur la grace de Dieu.

« Le ‘Pourquoi‘ décrit la mission/cause d’une entreprise. Il ne s’agit pas de faire de l’argent, mais de favoriser un fort sentiment d’appartenance… Ce que les gens achètent, ce n’est pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites.  »

S. Sinek

Que vous évoque cette assertion de Simon Sinek ?

Je suis totalement d’accord avec cette citation de Simon Sinek. Je conseille d’ailleurs le livre Find your WHY . Mon ‘Why’ principal quelque soit ce que je fais est d’etre une solution pour les autres pour le résumer en une phrase. Une phrase d’encouragement, un sourire, j’essaye à chaque fois d’être une solution pour les personnes autour de moi. D’apporter de la valeur à ce que je fais et le faire avant tout pour les autres. C’est en donnant qu’on reçoit.

Un mot pour conclure ?

NE PAS OUBLIER D’OU L’ON VIENS

Merci Kevin d’avoir accepté de participer à cette série « Autour de nous ». Nous avons eu le privilège de tester ses propositions pour la nouvelle carte du Ernest le bistrot du Golf, #ConquisesNousFumes… RDV dans quelques semaines pour vous faire votre propre opinion. En attendant, comme nous, vous pouvez suivre Kevin OCULI sur ses réseaux sociaux, l’encourager sur l’évolution de ses projets, ou juste prendre la force et le courage d’avancer en observant un jeune chef motivé et ambiteux faire ses armes .

Instagram ; Facebook

1Comment
  • Delphine YEO
    Posted at 16:07h, 07 mars Répondre

    Ne pas oublier d’ou l’on vient.
    Tout est dit.
    Très belle interview.

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.